Bigflo et Oli, j’adhère

La première fois que j’ai entendu Bigflo et Oli c’était lors de leur passage à Touche Pas à Mon Poste où ils ont « clashé » Cyril Hanouna en rentrant sur le plateau et ont participé à l’émission. J’ai trouvé ça pas mal et récemment (longtemps après leur passage oui je sais), je me suis décidé à écouter ce qu’ils font et j’ai tout de suite adhéré. En effet il y a tous les ingrédients que j’aime dans le rap (pas le rap qu’on entend de plus en plus malheureusement mais bien le rap que j’aime). Il y a du flow, du très bon flow même et surtout des textes censés. Bigflo et Oli sont deux frères assez jeunes, intelligents, posés, qui ont la tête sur les épaules et surtout qui ne se prennent pas pour ce qu’ils ne sont pas, en témoigne leurs textes et notamment le son « Gangsta ». Même si je présente le groupe en général j’ai voulu mettre l’accent sur le titre « Nous aussi » dont le clip est juste en dessous car il y a tout dedans : le flow super rapide, des paroles claires et censés, une musique entraînante et des rimes à donner le tournis. Que vous aimiez le rap ou non, vous aimerez ce groupe.

Publié dans Audio/Vidéo, Musiques | Commentaires fermés sur Bigflo et Oli, j’adhère

Divergente 3, encore une suite hachée/gâchée

Divergente_3Je suis allé voir Divergente 3 assez excité par le fait de découvrir la suite et fin de cette trilogie intéressante. Ah bah en fait non, ce n’était pas la fin. Et oui quand le générique a commencé j’étais plutôt déçu et sur ma fin, je me demandais comment ça pouvait finir comme ça et c’est après que j’ai vu que ce dernier volet de la trilogie était en deux parties, un peu comme Harry Potter ou je ne sais plus quel autre film, pour des questions marketing on fait durer le suspense et on rajoute un film pour ce qui était à la base une trilogie et encore une fois c’est raté. Donc là je lance un gros message aux producteurs, réalisateurs et tout ce qui se termine en -eur, STOP, arrêtez le massacre avec vos suites coupées en deux ça ne marche pas, c’est nul. Alors bien sûr je vais expliquer pourquoi quand même je trouve ça nul : on n’avance pas, on se fait chier ! Alors oui c’est compliqué d’adapté un livre en film, ça on est tous d’accord, mais justement contrairement à un livre où on peut prendre son temps et tout détailler, là c’est un film, on a besoin que ça bouge, on a besoin d’avancer. Là pour moi dans Divergente 3 alors que je m’attendais à une grosse guerre finale et à un dénouement, en fait on a l’impression de n’avoir presque rien appris, au delà du mur au final à part David le chef, on ne sait rien du tout sur les autres, le grand conseil que l’on voit un moment on ne sait pas non plus qui ils sont à quoi ils servent… Et si au moins on pouvait se consoler avec quelques scènes d’actions mais bof, vraiment pas grand chose à se mettre sous la dent. Bref moi qui ait aimé les deux premiers et qui me réjouissais de voir celui là, je suis sorti très déçu de la salle.

Conclusion : attendez la sortie du 4 histoire peut-être de combler l’ennui du 3 (on l’espère) mais attendez-vous à rester sur votre faim si vous ne regardez que le 3.

Publié dans Audio/Vidéo, Films | Commentaires fermés sur Divergente 3, encore une suite hachée/gâchée

2ème Etape Footgolf Cup 2016

Etape_2_Footgolf_Cup_2016Un peu moins nombreux que sur la première étape (96 joueurs), nous étions quand même 73 à participer à cette deuxième étape sur le golf de Torcy. Les jambes sont un peu lourdes de la veille mais ça va, par contre si le soleil à l’air présent, le vent aussi est de la partie et ne va pas nous quitter de la journée, soufflant même parfois très fort.

Sur cette deuxième étape je commence au trou numéro 12, le plus long de la journée d’entrée. Ce premier trou est aussi catastrophique que la veille puisque je finis à +3. Ensuite je m’en sors pas trop mal avant d’arriver au tour numéro 15 (ce numéro me rappelle quelque chose) où je finis de nouveau à +3. A part ces deux trous assez compliqué pour moi je m’en sors bien sur les autres trous en terminant plusieurs fois dans le par.

Trou maudit : sur Facebook j’ai parlé d’un trou maudit, c’est le fameux trou numéro 3 de cette étape où de nombreux joueurs ont finis à 10 coups (donc +5 vu que c’était un par 5), même Nicolas Cousin (double champion de France) et Clément Rigaud (membre de l’équipe de France) en doublette l’après-midi pour le Footgolf Club Gessien se sont cassés les dents sur ce trou. Déjà le départ était compliqué, un petit chemin, à droite des arbres, à gauche un fossé avec des buissons et en plus une courbe qui part sur la gauche donc bien pour un droitier, cauchemar pour un gaucher comme moi. Je décide donc de faire un extérieur (j’en avais réussi un pas mal sur un trou précédent) sauf qu’au moment du pied d’appui grosse glissade, cheville presque tordue et surtout ballon qui finit dans les arbres. Du coup je repose mon ballon près du fossé mais l’élan et compliqué et je tape mal mon ballon qui va faire un petit tour vers le fossé de gauche cette fois. Une fois sortie de ce pétrin, arrive le final, un trou sur un sommet, une zone avec plein de bosse et si tu n’arrives pas pile sur la bonne zone avec la bonne vitesse, ton ballon redescend toute la pente pour recommencer, d’où un grand nombre de 10 sur ce trou. Donc j’ai fais comme les autres.

Un Birdie !! Enfin ! Et oui, mon unique birdie du week-end arrive heureusement juste après ce mauvaise trou, au numéro 4 sur un par 4 que je réussis à faire en 3 en assurant bien mon approche qui me permet un putt pas trop compliqué et bien réussit. Le moral remonte malgré un score déjà élevé.

4ème et dernier trou très mauvais : on se rapproche de la fin et là un trou qui va me rendre fou : le numéro 7. L’approche ne se passe pas trop mal lorsque sur la dernière je frappe un peu trop fort et atterrit dans le bunker juste après le trou. Vous me direz que ce n’est pas trop grave, en fait si, puisque pour sortir du bunker il y a un rebord assez gros et donc horrible, il me faudra 3 frappes pour m’en sortir mais forcément il fallait mettre un peu de force et atterrir un peu plus loin. Je termine avec un +4 sur ce trou en par 4.

Bilan positif, surtout en enlevant 4 trous : au final je termine 49ème sur 73 avec une carte à +18, ce qui est moyen mais ce qui est encourageant c’est que si on enlève les trous numéro 3-7-12-15 où je fais +15 rien que sur ces 4 trous, le reste de la carte est plutôt pas mal : un birdie, 9 trous dans le par et 4 en +1. Voilà qui est encourageant pour la suite et surtout la progression.

L’après-midi j’ai suivi Nicolas Cousin et Clément Rigaud pendant tout leur double, ils finissent 4ème derrière notre autre équipe composée de Yoann Bouix et Hervé Cousin. De plus dans le squad que j’ai suivi où il y avait Nico et Clément, se trouvait une équipe hollandaise qui termine 2ème et surtout la doublette Clinton Moore (7ème européen qui remporte les deux étapes en simple et les deux étapes en double du week-end) accompagné de Paul Oliver (4ème à la dernière Coupe du Monde et remporte les deux étapes en double du week-end). Autrement dit un squad très relevé où j’ai pu apprendre beaucoup en les regardant, en plus Clinton et Paul était super cool, Paul m’a même expliqué sa technique avec le crayon de papier qu’il tend avant chaque putt.

En tout cas une chose que j’ai bien compris sur ce week-end déjà c’est la concentration, ne pas se laisser distraire par son squad qui pourrait être un peu trop à la rigolade ou même ne pas trop prendre la confiance après un joli putt ni se décourager après un mauvais trou. Et j’ai aussi très bien compris l’importance du ballon, entre la lourdeur au moment de frappé et sa façon de rouler sur l’herbe, le choix du ballon est super importante, un investissement à faire pour la suite…

En tout cas ces deux premières étapes étaient une expérience formidable et j’ai hâte de retrouver tout le monde à Lyon le samedi 2 avril pour la 3ème étape et pourquoi pas remonter au classement de la Footgolf Cup 2016 où je suis pour le moment 52ème sur 104 : classement Footgolf Cup 2016

Publié dans Footgolf, Sport | Commentaires fermés sur 2ème Etape Footgolf Cup 2016

1ère Etape Footgolf Cup 2016

20160312 - Equipe Footgolf Club Gessien 1ère étape BondoufleSur la photo les 13 joueurs du Footgolf Club Gessien qui ont participé à la 1ère étape de la Footgolf Cup 2016, le championnat de France de footgolf. Je suis vraiment ravi d’avoir intégrer l’équipe et j’ai passé un week-end de dingue au sein du club sur Paris pour les deux premières étapes. Je vais essayer de vous résumer cette première étape en individuel pour moi.

1er trou : je démarre avec mon squad au trou numéro 15, ça tombe bien c’est un des plus dur si j’ai cru comprendre mes coéquipiers qui ont déjà fais ce parcours. Le pire c’est que je n’avais encore jamais mis une seule frappe sur le ballon que j’utilisais, un conext 15, du coup sur les premières frappes j’allais complètement à l’aveugle : bunker, eau, bunker et je m’en sors avec un +2 bien compliqué pour un par 4.

2ème trou : On est donc au trou numéro 16, un par 5 pas trop compliqué, en tout cas pour un droitier, en effet pour arriver jusqu’au trou le terrain est en courbure vers la gauche donc compliqué pour un gaucher, surtout quand sur la droite se trouve… un lac. Et bien pas loupé, je finis dans l’eau et si sur le premier trou je m’en sors bien avec un ballon au bord du rivage grâce aux branches, là je n’ai pas le choix, je dois me mettre sur un bateau gonflable (qui a commencé à se dégonfler à peine monté dedans) pour aller au milieu du lac récupérer mon ballon. Sur ce trou je m’en sors bien car malgré la pénalité +1 pour être allé dans l’eau, grâce à un super putt d’une dizaine de mètres je réussi le trou dans le par.

Montée de la confiance : le trou 17 se passe moyennement et arrive le trou 18, le plus long du week-end avec 282 mètres à parcourir pour un par 6 (très rare en footgolf et même en golf). Je me rapproche progressivement du trou même si je sens bien que mes frappes vont moins loin que celles des autres et que je ne me rapproche pas assez du trou pourtant l’arrivée est compliqué (plusieurs 10 coups sur le squad d’avant) mais je réussis un magnifique putt et cerise sur le gâteau, il est filmé par un membre de l’AFFG (l’Association Française de FootGolf) :

Magnifique putt au trou 18

Trop de confiance : je pense que ce trou me donne trop de confiance et derrière commence un peu l’hécatombe surtout arrivé au trou 5, le fameux trou du golf de Bondoufle où dès le départ il faut faire passer le ballon par dessus un lac. La première frappe se passe sans encombre mais mon ballon arrive sur la droite du trou avec un bunker qui nous sépare et surtout que le trou se situe en hauteur par rapport au bunker. Du coup je tente une balle piquée, malheureusement trop forte et mon ballon file sur le green qui se trouve derrière le trou (pour ne pas abîmer les green des golfs, les trous de footgolf se situe à l’extérieur des green à proximité, cette zone devient pour les footgolfeurs une zone parfois à risque car arrivé dessus le ballon roule très facilement et peu s’éloigner très vite du trou), du coup je me retrouve encore plus loin à l’opposé et dans un bunker. Je finis le trou à +2 sur un par 4 que pas mal ont fait en eagle (-2).

Derrière j’avoue ne pas trop me souvenir des autres trous à part que je suis souvent en +1 par rapport au par, du coup je me fixe comme objectif de finir à +18 pour éviter d’être au-dessus de +1 de moyenne par trou mais raté, je finis à +21, 89ème au classement sur 96 joueurs, une assez grosse déception mais je me dis qu’entre le ballon qu’il a fallu apprivoiser et ma première vraie expérience sur un grand golf, on ne peut que mieux faire.

Côté club, Clément Rigaud (membre de l’équipe de France) brille en montant sur le podium à la troisième place, Nicolas Cousin, double champion de France, finit 11ème. L’après-midi nous ne sommes pas resté pour la compétition par équipe (mais on a passé un bon après-midi et une superbe soirée sur Paris) mais heureusement on a été très bien représenté par Clément Rigaud et Simon Rigaud qui termine 2ème et apporte beaucoup de points au Footgolf Club Gessien.

Classement de la Footgolf Cup 2016

Publié dans Footgolf, Sport | Commentaires fermés sur 1ère Etape Footgolf Cup 2016

Amis Publics, émouvant et drôle

Amis_PublicsJ’étais assez curieux de voir Kev Adams dans ce rôle sérieux et je n’ai pas été déçu. Pour moi c’est vraiment un des meilleurs films que j’ai vu cette année, oui oui j’ose le dire. Alors ok, tout n’est pas parfait, il y a parfois des défauts dans le scénario ou des enchaînements un peu louche, oui le côté rêve de gosse de l’enfant est de braquer une banque ça ne donne pas une bonne image… mais au niveau des ingrédients mis dans le film je trouve qu’il y a tout ce qu’il faut. Un coup on est ému à la limite des larmes aux yeux, un coup on explose de rire, on passe vraiment du rire aux larmes (pour reprendre le titre de Sniper) et j’ai un moment donné comparé le film à Intouchables en matière d’émotions ressenties. En effet on a une histoire d’amitié très belle, deux frères très attachant, une héroïne qui vient les aider en apportant sa touche féminine, des blagues à mourir de rire et des scènes qui nous arrache le cœur. Pour moi, même si le film est imparfait sur le scénario (d’où son manque d’éloge je pense et la proportion gardée sur la comparaison avec Intouchables), il est vraiment parfait sur les émotions qu’il procure et je le conseille à fond à tous.

Conclusion : A VOIR !!! On rit beaucoup, on lâche même sa petite larme de tristesse, on s’attache aux personnages et on en redemande à la fin du film.

Publié dans Audio/Vidéo, Films | Commentaires fermés sur Amis Publics, émouvant et drôle

Pattaya, je ne comprends pas

PattayaAprès avoir vu des éloges en masse sur Twitter notamment j’attendais ce film avec impatience avec pas mal de gens qui parlaient de ce film comme la comédie de l’année. Mouai. Je ne comprends pas cet engouement. Alors je n’irais pas jusqu’à dire que ce film est nul mais franchement il n’y a pas de quoi sauter au plafond. Il y a eu 2-3 passages où j’ai bien rigolé et d’autres où j’ai souris mais globalement j’étais plutôt déçu. Déjà comme pour le film « Les Kaïra » je trouve que le langage utilisé est à la fois trop vulgaire et c’est trop du mauvais français, alors certes on est dans la caricature mais à outrance comme ça je ne trouve pas ça bien. De plus les vannes utilisées sont tellement répétitifs que ça en devient super lourd. Bref peut-être que cette comédie a séduit un large public à mon avis assez jeune mais pour moi c’est plutôt très bof, à regarder une fois pour voir Gad Elmaleh dans ce rôle totalement absurde et pour les quelques passages drôles mais vraiment pas une grande comédie.

Conclusion : une comédie sûrement orientée très jeunes avec de la vulgarité du mauvais français et de la lourdeur dans la blague, pourquoi pas le regarder une fois mais pas plus.

Publié dans Audio/Vidéo, Films | Commentaires fermés sur Pattaya, je ne comprends pas

Baron Noir, la politique française comme si on y était

baron_noirOn m’a parlé de cette série en me disant que c’était très fidèle à la réalité de la politique en France. Le problème c’est que je déteste commencer une série et attendre chaque semaine que les épisodes sortent sauf que bonne nouvelle : les 8 épisodes de cette série sont tous disponible sur Canal + à la demande alors je me suis lancé. J’ai dévoré les 8 épisodes en peu de temps. Si aujourd’hui encore vous vous demandez ce que c’est la vie d’un homme politicien en France regardez cette série. Moi qui ais un pied dans la politique depuis deux ans je trouve vraiment que c’est très réaliste : complot, trahison, calcul, confiance, méfiance, concession, amitié (ou pas), amour (ou pas), vie de famille (compliquée), nuits très courtes… tout y est, vraiment. Alors oui dans la série il y a des choses pas belles à voir en matière de magouille (en même temps je pense que personne n’est dupe quand on voit tout ce qui tourne sur internet et dans les infos) mais on voit vraiment l’envers du décors et je trouve donc cette série très intéressante. En 8 épisodes d’environ 50 minutes chacun on fait vraiment le tour, on prend même à s’attacher au personnage de Kad Merad malgré ses agissements. Par contre il y a une chose à laquelle à mon humble avis il faut faire attention. C’est une fiction !!! Certes très représentatif de la réalité de la vie politique mais il ne faut pas faire d’amalgame sur tel personnage représente tel vrai homme politique ou tel parti politique a fait exactement en vrai ce qu’on voit dans la série… Il faut prendre cette série comme une vision globale de ce qu’est la vie d’un homme politicien français. Maintenant, reste à voir s’il y aura une suite…

Conclusion : A voir absolument si vous vous intéressez un minimum à la vie politique française.

Publié dans Audio/Vidéo, Séries TV | Commentaires fermés sur Baron Noir, la politique française comme si on y était

Zootopie, une belle utopie

zootopieVoilà le dernier Disney, Zootopie, l’histoire d’une jeune lapine qui vit « à la campagne » où toute sa famille cultive… des carottes mais elle veut devenir policière dans l’immense métropole de Zootopie. Elle va parvenir à ses fins mais l’aventure s’annonce compliquée quand on la cantonne à de petites missions. La lapine, Judy, va alors se mêler d’une affaire en essayant de la résoudre à l’aide d’un renard. Une aventure à rebondissement très prenante où on ne s’ennui pas, avec beaucoup d’action, d’intrigue et surtout : la belle morale à la fin. On est habitué à ce que les dessins-animés et notamment ceux de Disney soit assortis d’une belle morale mais j’avoue que celle-là à le mérite d’être clair, et surtout par les temps qui cours. Les enfants eux seront ravis de voir tant d’animaux, des plus petits aux plus énormes et aux plus féroces. Le film dure presque 2h mais on ne les voit pas passer tellement on est plongé dans l’histoire. Je trouve qu’il y a un très bon dosage entre l’humour, l’émotion, l’action et l’intrigue et du coup on n’assimile pas le dessin-animé à l’une des catégories mais vraiment comme un film complet et très intéressant encore une fois par cette morale qui peut sembler si utopique (d’où le nom du film) et pourtant si vraie.

Conclusion : plutôt que de laisser vos enfants devant les dessins-animés débiles de la TV ou la télé-réalité, emmenez les voir ce bon film.

Publié dans Audio/Vidéo, Films | Commentaires fermés sur Zootopie, une belle utopie

Footgolf, nouvelle passion

footgolf_4Depuis le début de ce blog je parle surtout de films et de musiques. Mais dans ma vie de tous les jours le sport prend aussi beaucoup de place et notamment ce sport : le footgolf. Tout a commencé fin 2014 quand je vois dans le Dauphiné Libéré un article sur Nicolas Cousin champion de France de Footgolf. Je me dis qu’il faut l’inviter sur la radio du Pays de Gex MAD FM et je l’interview dans une de nos émissions Mad Night avec Yoann Bouix, tous deux membres du FootGolf Club Gessien. Je découvre alors ce sport à travers l’interview puis le découvre en réel lors du premier open de club gessien en mai 2015 (photo). Moi qui pratique le foot depuis l’âge de 5 ans j’ai toujours aimé la précision dans les passes ou les tirs car j’ai moins de qualité athlétique que les autres. De ce fait, tiré dans un ballon avec le pied tout en cherchant la précision, ce sport était fait pour moi. Les règles sont simples : ce sont exactement les mêmes que celles du golf sauf qu’on tire au pied dans un ballon de foot et que les trous sont adaptés. Pour plus de précision vous pouvez visiter le site de l’Association Française de FootGolf (AFFG) et je vous invite aussi à venir sur le site du club gessien que j’ai rejoins cette année FootGolf Club Gessien (FGCG).

En cette année 2016 je me suis lancé dans la Footgolf Cup 2016 dont vous pourrez voir les détails sur le site l’AFFG et je vous ferez un retour sur chaque étape dans ce blog.

Publié dans Footgolf, Sport | Commentaires fermés sur Footgolf, nouvelle passion

Deadpool, on prend son pied.

deadpoolOn m’avait dit que ce film parlait d’un anti-héro trash et je n’étais pas déçu. En effet au début je ne m’attendais quand même pas à ça donc j’ai mis un peu de temps à me plonger dans l’univers de ce personnage très atypique et j’ai finis par me laisser emporter par une histoire touchante et émouvante que le héro fait tourner en une histoire complètement déjantée et parfois même cruelle pour son entourage. J’ai même été parfois un peu « choqué » par certaines scènes dans le sens où il y avait des enfants dans la salle vu qu’il n’est interdit qu’au moins de 12 ans mais un conseil, chers parents, préparez-vous à devoir répondre à des questions très bizarres à la suite de ce film. En effet le film est trash, parfois même un peu gore, représentant bien l’univers du personnage mais là façon dont c’est tourné est tellement drôle que peu importe la morale, on sera très content d’avoir vu ce film et on aura passé un très bon moment. Je ne peux pas ne pas dire un mot sur un des aspects particuliers de ce héro, il nous parle, oui oui, comme si on était en train de le regarder (en même temps c’est vrai), il s’adresse à nous et nous commente les actions du films et l’histoire, ce qui ajoute une vraie touche humoristique supplémentaire.

Conclusion : que vous soyez fan de super-héro ou que vous en ayez marre, allez voir ce film, très différent et très drôle.

Publié dans Audio/Vidéo, Films | Commentaires fermés sur Deadpool, on prend son pied.